Communiqué de presse : les élus Limousin Terre de Gauche (PCF, Ensemble !, PG) obtiennent l’ajournement d’une aide à une multinationale

logo-borgwarner Les arguments de Limousin Terre de Gauche finiraient-ils par être entendus par la majorité régionale ? On est en droit de l’espérer après la réunion de la commission permanente du mercredi 28 mai où une subvention en faveur d’une multinationale a été ajournée suite à l’intervention des élus du groupe appuyée par ceux d’Europe Ecologie les Verts et ADS.

L’unité tulliste de la multinationale américaine Borg Warner – 19.000 salariés dans le monde – est spécialisée dans le développement et la production d’électrovannes pour l’automobile. Elle envisage un développement de son activité et sollicite la Région, l’Etat et L’Europe à hauteur de 2 millions (dont 1,2 million du Limousin) pour financer de nouveaux investissements et des embauches sur le site corrézien. Favorable à des aides ciblées et sous conditions en direction des PME/TPE du Limousin, le groupe Limousin Terre de Gauche refuse en revanche d’apporter toute aide à une multinationale qui dégage des profits et verse des dividendes à ses actionnaires. En 2013, le groupe a engrangé un résultat net en « sensible augmentation » selon les termes même du rapport soumis à délibération, qui a permis à la direction de verser plus de 100 millions d’euros à ses actionnaires, le cours de l’action ayant été multiplié par deux en trois ans. Manifestement Borg Warner n’a aucun besoin d’argent public pour réaliser ses investissements et embaucher. Elle profite tout simplement les largesses offertes par des dispositifs d’aides insuffisamment encadrés, de cet « effet d’aubaine » si souvent dénoncé par le groupe Terre de Gauche. Une situation d’autant plus inacceptable que la région est aussi sollicitée pour financer l’entretien des locaux de l’entreprise via une subvention de plus de 300.000 euros à une société créée de toutes pièces avec pour seul client Borg Warner. Le beurre et l’argent du beurre en quelque sorte.

L’embarras visible sur les rangs du parti socialiste conduira finalement le président de région à ajourner le dossier, entrainant la colère des élus UMP. Les élus Limousin Terre de Gauche se félicitent de cette décision mais resteront vigilants quant aux suites données à ce dossier, pour que l’argent des contribuables serve vraiment au développement économique.

Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email

Pas encore de commentaires ... Soyez le premier à laisser une réponse !

Laisser un commentaire