Le Limousin ne sera pas un désert scolaire !

casseecoleNous ne laisserons pas sacrifier le service public d’Education !

Le succès de la mobilisation des enseignants, élèves, parents,  et élus le 11 janvier, le refus unanime des organisations syndicales face au projet de carte des formations sont un désaveu sans appel de la politique gouvernementale en matière d’éducation.

En évoquant du bout des lèvres une autre hypothèse que celle de la fermeture de l’EREA de Meymac et du lycée professionnel du Mas Jambost, le recteur reconnaît lui-même que sa copie mérite un zéro pointé.

Pourtant, la fermeture annoncée de ces deux établissements, révélatrice de la politique du tout-apprentissage aux dépens de l’enseignement professionnel, est l’arbre qui cache la forêt de la désertification du territoire : de nombreuses filières sont menacées de suppression dans des établissements situés en zones rurales, préfigurant leur fermeture définitive. Devrait-on à terme se contenter de lycées uniquement à Guéret, Tulle, Brive et Limoges ? Si nous n’y sommes pas encore tout à fait, le déséquilibre entre zones rurales et zones urbaines faisant fi des investissements importants réalisés par le Conseil régional avec l’argent des contribuables, est en en train de s’accroître dangereusement.

L’inquiétude est d’autant plus forte que le représentant de l’Etat persiste dans sa volonté de supprimer 290 postes : 147 emplois dans le secondaire, 131 dans le premier degré et 12 emplois administratifs à la rentrée 2011-2012. Au total, un millier de postes auront disparu dans l’académie en 5 ans, contribuant, non seulement à aggraver le chômage mais également l’échec scolaire.

Toutes ces raisons montrent la nécessité de rester mobilisés : les élus du groupe Limousin Terre de Gauche (PCF, PG, NPA), présents à la mobilisation devant le rectorat, appellent à la réussite des prochaines mobilisations face à ceux qui choisissent la règle à calcul aux dépens de la scolarité de nos jeunes : leur avenir vaut plus que les logiques budgétaires de ce gouvernement !

Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email

Pas encore de commentaires ... Soyez le premier à laisser une réponse !

Laisser un commentaire